Flag Counter
Flag Counter
Le Chantier de Bénévoles Les Forts de l'Esseillon C'est Où? Photos Via Ferrata Admin

Les Cinq Forts de la Barrière de l'Esseillon


La Redoute
Marie-Thérèse




Abrite le Centre d'Interprétation du Patrimoine Fortifié.
Le Fort
Victor-Emmanuel




Le plus imposant ! Le "Fort Principal" est le théâtre d'opération de notre chantier.
Le Fort
Marie-Christine




Aujourd'hui réhabilité en un gîte et un restaurant de bonne facture.

Le Fort
Charles-Félix




Détruit au moment de l'Annexion. Classé comme Ruine Historique.
Le Fort
Charles-Albert




Construit un peu après les autres forts. Il reste inachevé.

Le Cimetière Sarde




.

Edifiée de 1820 à 1833, dans le site grandiose des montagnes de la Haute-Maurienne, l'immense citadelle de l'Esseillon, garde le Mont-Cenis, porte du Piémont.
Construits par les rois de Piémont-Sardaigne pour se prémunir des invasions françaises, cinq forts furent élevés entre 1200 et 1500 mètres d'altitude; on leur donna le nom des souverains de l'époque : Redoute Marie-Thérèse, Fort Victor-Emmanuel, Fort Charles-Félix, Fort Marie-Christine, Fort Charles-Albert.
Mais les hommes proposent, l'Histoire dispose ! C'est ainsi qu'avec l'annexion de la Savoie à la France en 1860 et le percement du tunnel du Fréjus en 1871, les Forts de l'Esseillon, devenus français, ne jouèrent jamais le rôle pour lequel ils avaient été construits.

Après la guerre, dépouillés de leur raison d'être stratégique, les forts perdirent leurs intérêts aux yeux des autorités militaires. A la fin des années 60, leur destinée semblait les promettre à un total oubli. L'ampleur du site décourageait et toute idée de réutilisation était inconcevable...

carte esseillon